NOS FIGURINES

MOHAMED BEN TAHAR. 4ème RÉGIMENT des TIRAILLEURS TUNISIENS.

Il appartient au 4e RTT, Régiment des Tirailleurs Tunisiens sous les ordres du Colonel Roux.

Il est un survivant d’un des fait d’armes les plus glorieux de l’armée
française…les mots sont du Général De Gaulle…

Il porte le pistolet de son capitaine qui avait juré d’être le premier sur la
cote 470, le sous lieutenant El Hadi, qui réussira et mourra le bras
arraché par un obus…

Le 25 janvier 1944, en Italie, échaudés par les échecs sur Cassino,
les alliés demandent aux soldats Français un combat sans autre victoire que de mobiliser le plus d’unités allemandes possibles…pour cela
il faudra percer la ligne Gustav et occuper les sommets du
Casale Abate et du Belvédère…

Il faut laisser le champ libre aux américains…

Le Général de Monsaubert choisi le 4e RTT…

Jusqu’au 4 février 1944, les 2000 soldats du 4e RTT lutteront sans répit,
sans ravitaillement, sans munitions. Prenant et reprenant les objectifs, la cote 700 sera reprise 7 fois, se battant à la baïonnette, avec les armes de l’ennemi… 

Ils feront face à la 5e Gebirgs Division, 115e Panzer Grenadière Régiment, 65e Régiment de chasseurs de montagne, 131e,132e,134e,191e Régiment d’infanterie, 80e Pionniers, 20e bataillon du Génie de l’Air,
mais ils ne céderont pas, ils escaladeront les montagnes à main nue, sous le feu de l’artillerie allemande, et prendront tous les objectifs…

1372 soldats seront tués ou blessés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =